L'incontinence urinaire

Une affection qui affecte considérablement la vie sociale

L’affaiblissement des muscles du plancher pelvien et/ou l’incompétence du sphincter urétral peuvent conduire à une fuite d’urine due à une augmentation de la pression abdominale, par exemple en cas de toux, d’éternuement ou de rire. Ce problème touche aussi bien les hommes que les femmes, avec des conséquences sévères sur leur autonomie et leur qualité de vie.

L’incontinence urinaire touche davantage les personnes âgées en raison de l’affaiblissement des muscles avec l’âge, notamment chez les femmes (95 % des patients) à la suite des grossesses et de la ménopause. Les traitements du cancer de la prostate et l’obésité peuvent également entraîner une incontinence urinaire.

Absence de traitements optimaux

Les protections, les bandelettes et les sphincters urinaires artificiels actuels ne sont pas des traitements optimums. Ni les patients ni les chirurgiens ne sont satisfaits et le besoin médical non satisfait est donc très important.