Epygon

Epygon est la première prothèse mitrale transcathéter « physiologique » ; elle permet de restaurer le vortex naturel du flux sanguin dans le ventricule gauche, favorisant ainsi la récupération de la fonction ventriculaire, en particulier chez les patients fragiles dont la condition cardiaque est gravement altérée.

Ce dispositif est en cours de développement clinique

Principe

La nouvelle bio-prothèse Epygon pour le remplacement transapical de la valve mitrale a été conçue pour garantir des résultats cliniques supérieurs chez les patients souffrant de régurgitation mitrale sévère.

Les caractéristiques uniques de l’appareil comprennent un monoleaflet en tissu péricardique associé à un anneau annulaire en forme de D. Le cadre asymétrique en nitinol, avec ses systèmes d’ancrage anatomiques, assure un couplage stable sous l’anneau mitral, capture les feuillets natifs et réalise une adaptation optimale avec un faible risque d’obstruction de la LVOT.
La conception d’Epygon permet de restaurer le flux sanguin physiologique dans le ventricule et à travers la valve aortique.

L’asymétrie naturelle de la valve native génère un flux rotatif ou vortex dans le ventricule qui minimise la perte d’énergie et aide à propulser le sang directement dans la voie de sortie aortique.

THÉRAPIE

Après l’insertion d’un fil-guide à travers l’apex, le système de pose Epygon est avancé pour assurer un positionnement central optimal à l’intérieur de la valve mitrale native, grâce à un guidage par fluoroscopie et échographie.

Dans la première étape de la pause, la partie auriculaire du dispositif est progressivement libérée juste au-dessus du plan annulaire. Sous échographie 3D, les pétales auriculaires de l’endoprothèse valvulaire sont déployés pour obtenir la position rotationnelle en forme de D souhaitée.

Sous stimulation rapide, la valve est alors doucement tirée vers l’anneau mitral.

Les systèmes d’ancrage ventriculaire de l’endoprothèse sont alors libérés sous l’anneau tandis que deux bras d’engagement capturent les feuillets postérieur et antérieur pour empêcher l’obstruction de la LVOT.

La prothèse valvulaire mitrale transcathéter Epygon est capable de rétablir le flux sanguin physiologique à l’intérieur du ventricule tout en maintenant les feuillets natifs/chordes tendineuses sous traction pour mieux préserver la fonction du ventricule gauche.

Affluent Medical développe pour l’instant des dispositifs médicaux expérimentaux qui ne sont pas encore commercialisés dans aucune région