Kalios

Kalios est le premier dispositif d’annuloplastie mitrale qui peut être ajusté par voie percutanée pour optimiser la réparation de la valve à tout moment après l’implantation, de manière répétée et pendant que le cœur bat, ce qui évite de devoir recourir à une nouvelle intervention chirurgicale.

Ce dispositif est en cours de développement clinique

Configuration au niveau des implants

Comprend une ligne de connexion (tube fin) qui reste implantée avec son orifice distal placé en position sous-cutanée pour un accès facile au réglage (comme un pace-maker)

Kalios

Avec le cathéter à trois ballons inséré avec des connecteurs

Principe

La régurgitation mitrale est une condition dans laquelle un reflux partiel du sang se produit du ventricule gauche vers l’oreillette gauche pendant la systole. Cela se produit lorsque les feuillets mitraux ne se ferment pas correctement en raison d’un contact inadéquat, ou coaptation, entre eux.

Kalios peut être implanté comme un anneau « Carpentier » conventionnel pour effectuer une annuloplastie normale. En cas de régurgitation mitrale récurrente, des mois ou des années après la chirurgie initiale et lorsque l’implant est entièrement stabilisé sous une couche de croissance cellulaire, il est encore possible d’ajuster le dispositif et d’améliorer la coaptation si nécessaire

THÉRAPIE

Pendant l’implantation, l’extrémité distale de la ligne de connexion est acheminée en position sous-clavière.
En cas de régurgitation résiduelle, le mandrin d’espacement est retiré de la structure creuse de l’anneau par la ligne de connexion.

Un cathéter à trois ballons est alors inséré à sa place depuis l’extrémité distale de la ligne de connexion et est progressivement gonflé dans jusqu’à trois zones anatomiques prédéfinies, appelées P1, P2 et P3, pour rapprocher les feuillets de la valve. L’ajustement est effectué sous échographie dans les zones de contact insuffisant et consiste à déplacer l’anneau au niveau souhaité pour éliminer la régurgitation résiduelle.

La réduction maximale de la surface de l’orifice de la valve, l’ajustement complet étant effectué dans les trois zones (P1, P2 et P3), est limitée à environ 15 % pour éviter tout risque de sténose de la valve.
L’extrémité distale de la ligne de connexion est récupérée de sa position sous-cutanée dans la région sous-clavière. Le mandrin d’espacement est retiré, et le cathéter à trois ballons est introduit. Le réglage est ensuite effectué selon la même procédure que celle utilisée pour le réglage péri-opératoire.

L’ajustement du dispositif d’annuloplastie Kalios peut être répété plusieurs fois en post-opératoire, jusqu’à l’expansion maximale des zones P1, P2 et P3.

Affluent Medical développe pour l’instant des dispositifs médicaux expérimentaux qui ne sont pas encore commercialisés dans aucune région.